Le Biogaz peut être :

– Réinjecté dans le réseau de distribution GRDF (France)

Ce processus demande des équipements coûteux et est réservé le plus généralement à de grosse installation de méthanisation 1Mw ou 45 000 tonnes/an de gisement.

– Consommé dans une cogénération pour production d’électricité  réinjectée dans le réseau de distribution électrique EDF (France)

  • Rendement moteur : 75 – 85 %
  • Rendement électrique : 30 – 42%
  • Rendement thermique : 40 – 60 %

– Consommée comme carburant pour moteur ,en contribuant au nouvel enjeux de la mobilité durable:

  • à gaz (100% biogaz) ≈ moteur à essence
  • dual-fuel, Injection de carburant pour enflammer le mélange biogaz/air (90% biogaz – 10% fioul) ≈ moteur diesel
  • turbine à gaz (100% biogaz) ≈ turbo-compresseur)

Le biogaz peut être :

  • -Consommée dans une chaudière biogaz pour produire de l’eau chaude ( chauffage urbain, individuel, sanitaire)
  • -production air chaud séchage céréales et autres produits
  • -ou de mise hors gel,
  • -Production de chauffage de serres,

A partir de la chaleur dégagée par les équipements de valorisation énergétique du biogaz, Les Techniques de l’Environnement propose des solutions de production de froid, sous la forme d’eau glacée, en régime température 7-9°C. Cette eau glacée peut être utilisée de différentes manières :

  • Climatisation : le système étant réversible, il peut produire de la chaleur l’hiver et du froid l’été,
  • Pour un usage industriel (pré-réfrigération par exemple)
  • Pour remplacer les groupes froids nécessaires à la déshydratation du biogaz

A partir de 1 000 kW thermique, il sera possible de produire environ 200 kW thermique de froid. Les Techniques de l’Environnement vous aide à dimensionner votre projet de manière optimale