Des innovations technologiques de traitement de déchets biodigestibles permettant :

  • Réduction des volumes des bio-digesteurs grâce au traitement par voie dite sélective 15 à 30 % matière sèche ;
  • bio-réacteurs montés en parallèles adapté aux besoins du client;
  • possibilité d’adapter la puissance du bio-réacteur, y compris en mode dégradé ;
  • mutualisation des équipements connexes à partir d’une plate-forme initiale puis augmentation du nombre de bio-réacteurs avec même fosse de préparation et gazomètre); (séquence de décontamination intégrée)
  • Possibilité de créer de petites unitées de traitement permettant optimisation de la collecte des déchets ;
  • Possibilité de dédier un réacteur pour certains intrants;
  • Facilitation la traçabilité des sortants et de l’obtention des certifications ;
  • Grande valorisation agronomique des intrants solides et liquides ( séparation de phase);
  • Production de Méthacompost à haute valeur ajoutée agronomique (amendement organique et naturel des sols) ;
  • “Non-énergivore”; nos installations sont à basse consommation d’énergie. la gravité délivrant l’essentiel de d’énergie.
  • Standardisation technique et commerciale ( fabrication en petite série);
  • Délai, temps de chantier court, planning sécurisé, intempérie;
  • Différenciation retardée et mutualisation des pièces composants;

La technologie LTE par rapport à celle dite ‘Infiniment mélangée” ou CSTR offre l’avantage de réduire très fortement la quantité de digestat liquide.

 

Par exemple dans le cas du traitement de lisier pailleux de bovin, associés à des déchets verts de la paille  le procédé LTE permet de réduite à 22 m3/semaine  au lieu de 470 m3/semaine pour une installation CSTR.